Nature insolite : des destinations d’Asie du Sud-Est à privilégier

Chaque année, l’Asie du Sud-Est attire de nombreux voyageurs venant des quatre coins du monde. Ces voyageurs ne sont pas seulement venus pour admirer la richesse culturelle de cette région. Ils y viennent aussi pour observer sa nature. D’ailleurs, il faut le dire, certaines destinations réservent réellement des surprises. On y observe des œuvres de Dame Nature des plus insolites au monde. C’est le cas par exemple de la grotte Hang Son Doong ou encore de la Rafflesia arnoldii.

La grotte Hang Son Doong, au Vietnam

Sans doute, la grotte Hang Son Doong fait partie des sites naturels insolites que vous pouvez découvrir lors de vos séjours au Vietnam. En effet, Hang Son Doong est connue comme étant la plus grande grotte naturelle souterraine du monde. Avant de parler des chiffres définissant les dimensions de cette grotte, voici quelques informations vous permettant d’avoir une idée de sa grandeur. Il faut savoir qu’elle abrite une jungle. Elle possède également sa propre rivière. En ce qui concerne la distance entre son sol et son « plafond », si on le voulait, on pourrait y construire un immeuble d’une quarantaine d’étages !

 

Pour ceux qui sont plus à l’aise avec les chiffres, sachez que la grotte Hang Son Doong s’étend sur 9 kilomètres de longueur. A certains endroits sa hauteur sous voûte peut atteindre plus 200 mètres avec 100 mètres de large. Pour pouvoir y entrer, il faut descendre en rappel sur 80 mètres depuis son ouverture. Par ailleurs, pour information, bien que cette grotte ait été découverte en 1991, elle n’a été complètement explorée qu’en 2009 par les spéléologues.

 

Les autorités vietnamiennes veulent que l’endroit soit toujours bien conservé. Ainsi, le nombre de personnes qui peuvent l’explorer chaque année est très limité. De plus une seule agence propose des visites dans la grotte. Une visite dure environ une semaine. Pour rejoindre la grotte Hang Son Doong, il vous faut d’abord faire une traversée de 6 heures à pieds à travers la jungle du Parc National Phong Nha-Ke Bang. De nombreuses activités sont possibles au cours de ces explorations souterraines. Vous pouvez y faire de la spéléologie, bien évidemment. Mais aussi des randonnées, du camping, observer certaines plantes qui, semble-t-il, ne se trouvent que dans cette grotte, et bien d’autres encore.

La Rafflesia arnoldii, la plus grande fleur du monde

Dans le règne végétal, une fleur des régions tropicales d’Asie du Sud-Est détient le palmarès de la plus grande fleur simple de notre planète. Il s’agit de la Rafflesia arnoldii. Cette fleur peut atteindre un mètre de diamètre avec un poids pouvant dépasser 10 kilogrammes. Pour pouvoir rencontrer cette fleur impressionnante, il faut explorer les forêts tropicales de la Malaisie, du Bornéo, de la Sumatra, ou encore des Philippines.

 

Quand le bouton floral de la Rafflesia arnoldii atteint la dimension d’un ballon de football, c’est le signe que la fleur va bientôt ouvrir et puis mourir quelques jours après. Du fait de cette durée de vie assez courte, il peut vous être difficile d’avoir l’occasion d’observer une fleur de Rafflesia si vous n’arrivez pas au bon moment. Toutefois, cette fleur géante est assez facile à repérer de par sa grande taille et sa couleur rouge ocre. Son odeur permet également de la repérer à une dizaine de mètres à la ronde. En effet, elle dégage une odeur de viande pourrie pour attirer les mouches qui se chargeront alors de sa pollinisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *