Que peut-on espérer en termes d’économies en faisant isoler ses combles ?

La mauvaise isolation d’une maison est responsable chaque année d’importantes fuites énergétiques, qui se répercutent elles-mêmes sur vos factures de chauffage. Personne ne nie les avantages d’une bonne isolation, notamment au niveau des combles, mais celle-ci a toujours un coût, parfois important, et l’on n’estime pas toujours correctement les économies qu’elle permet de faire. En somme, la rentabilité d’une bonne isolation est questionnée, mise en doute même, et les ménages hésitent à isoler leur toiture.

Entre 15 et 35 % d’économies énergétiques

Il est évidemment difficile de donner un chiffre précis quant à l’argent économisé grâce à une bonne isolation. Ce chiffre dépend des habitudes de consommation énergétiques de chaque ménage, du volume à chauffer dans leur habitation et de la qualité de leur isolation actuelle, autant de paramètres changeant d’une maison à une autre. Cependant, quelques données génériques permettront d’y voir plus clair. Il faut premièrement savoir qu’un plancher mal isolé peut être responsable de la perte de 10 % de la chaleur issue de vos appareils de chauffage, tandis que les murs et les fenêtres peuvent en laisser échapper près de 20 %. Les combles peuvent, quant à eux, et dans les pires cas, laisser fuiter jusqu’à 35 % de votre chaleur, ceci durant tout l’hiver. Il s’agit là des pertes maximales, celles d’une isolation plus que défectueuse. Néanmoins, il n’est pas exagéré de penser que des combles possédant une isolation de qualité médiocre provoquent, en moyenne, une perte de 15 à 20 % de la chaleur produite. Il est ainsi possible d’estimer les économies induites par l’isolation de vos combles : 15 à 20 % de vos dépenses en chauffage actuelles, et jusqu’à 35 % dans le cas d’une isolation inexistante ou très inefficace.

Des économies durant de longues années

Il ne faut pas s’attendre à rentabiliser ses travaux d’isolation dès la première année, néanmoins, il faut garder en mémoire que la durée de vie de la plupart des matériaux isolants utilisés pour des combles – généralement des laines minérales – peut atteindre 25 ans dans des conditions optimales, notamment en l’absence d’humidité excessive. Une famille souhaitant habiter la même maison durant de longues années obtiendra donc assez vite un retour sur investissement, et profitera d’importantes économies durant une très longue période. Dans le cas d’une isolation intégrale de la maison, les factures énergétiques peuvent même être divisées par deux, et le retour sur investissement peut arriver en deux ou trois ans seulement. Il ne faut pas non plus négliger que si l’essentiel des économies permises par l’isolation des combles survient en hiver, l’été est aussi propice à la limitation des dépenses. En effet, une couche de matériaux isolants protège très bien des fortes chaleurs estivales, durant lesquelles les combles peuvent se changer en fournaise, et les dépenses en climatisation pourraient s’en trouver ainsi fortement allégées.

Isolation gratuite, rentabilisation immédiate

Dernier point, et non des moindres, il est possible dans certains cas, depuis 2013, d’obtenir le financement intégral de ses travaux d’isolation des combles. Cette offre est cependant conditionnée. Elle est réservée aux combles perdus – et donc impossibles à aménager – et est destinée en premier lieux aux revenus les plus modestes. Ces critères rendent néanmoins cette offre accessible à de nombreux foyers, qui peuvent rapidement en faire la demande et obtenir l’isolation complète de leurs combles gratuitement. Dans une telle situation, la question du retour sur investissement ne se pose plus et les économies sont immédiates. La moyenne des dépenses annuelles en chauffage est estimée, en France, à 1650 euros environ et il ne fait nul doute que plusieurs centaines d’euros peuvent être économisées chaque année, pour peu que l’on bénéficie d’une isolation des combles de bonne qualité.

Bien que difficiles à chiffrer, les économies induites chaque année par une bonne isolation des combles peuvent représenter plusieurs centaines d’euros et un pourcentage non négligeable de vos factures énergétiques. Si les travaux d’isolation peuvent représenter une somme importante, il existe des aides de l’Etat, et un retour sur investissement peut être obtenu en quelques années seulement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *