Renforcer son isolation pour un hiver confortable

L’hiver approche et il est temps de se pencher sur l’isolation de sa maison. En effet, avec une mauvaise isolation, le bien-être des occupants sera gâché avec en supplément une augmentation de la facture en énergie en perspective. En plus, 30% des déperditions économiques sont dues à une toiture non isolée. Il est donc plus qu’important d’engager des travaux d’aménagement pour conserver la chaleur en hiver.

Tout ce qu’il faut savoir avant d’isoler les combles

Il est à savoir qu’une mauvaise toiture ne permet pas de préserver le confort énergétique et de réaliser des économies d’énergie. Il faut donc, si cela n’a pas été fait, prévoir un investissement pour isoler les combles perdus sous la toiture. L’isolation est aussi nécessaire dans le but d’obtenir une performance thermique importante. Cela étant, il faut être au courant des dispositions règlementaires en vigueur, notamment depuis les changements du 1er janvier 2018 sur :

  • les bâtiments existants résidentiels ou non résidentiels ;
  • les caractéristiques thermiques et la performance énergétique des bâtiments existants ;
  • les applications aux constructions neuves moins de 50 m ou des extensions de petites surfaces (maisons individuelles ou collectives) ;
  • les exceptions aux bâtiments de plus de 1000 m construits après 1948 ;
  • la hausse des exigences des performances thermiques pour les parois opaques (en contact avec l’extérieur) ;
  • la régulation de la ventilation en fonction des paramètres de l’occupation des locaux dans les bâtiments tertiaires ;
  • les exigences sur le facteur solaire en cas de remplacement de protection solaire (remplacement de baies ou de façades rideaux pour les bâtiments tertiaires).

Aide pour l’isolation des combles perdus

Une aide financière pour l’isolation des combles perdus existe pour les ménages en fonction de leur revenu. Avant tout, afin de mieux renforcer l’isolation de la maison, il faut savoir qu’une maison antérieure à 1980 a peu de chance d’avoir été correctement isolée. Entre 1980 et 1990, l’isolation se généralise, mais les normes de l’époque sont aujourd’hui largement dépassées. Ce n’est qu’à partir de 1990 que les murs et les toits ont commencé à être bien isolés, mais pas tous. D’autres détails peuvent aider pour détecter une mauvaise isolation.

Pour la réalisation des travaux, il faut penser au programme d’isolation des combles 1 € dans le cadre du Programme Énergie Solidarité. Dans la pratique, les modalités sont les suivantes :

  • Les bénéficiaires doivent avoir une maison individuelle, être propriétaires ;
  • Ils doivent avoir des combles perdus non isolés ou une isolation de plus de 15 ans ;
  • Aide pour l’isolation à 1 € uniquement pour des combles perdus non aménageables, non utilisés comme habitation ;
  • Valable pour les ménages à revenu modeste, donc éligibilité en fonction du revenu fiscal de référence des occupants ;
  • Aide de 1 € symbolique pour isoler 70 m de combles ;
  • Ajouter 10 €, par mètre supplémentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *